Actualités

Par la voix de son Président Hugues Vidor, l'UDES appelle à un compromis sur la loi Travail et notamment sur son article 2 alors que l'examen du projet de loi vient de débuter au Sénat.
 
Retrouvez dans cette vidéo la position de l'UDES sur l'article 2 du projet de loi qui doit garantir le rôle des branches professionnelles mais aussi les mesures du projet de loi soutenues par l'Union et le compte engagement citoyen que l'UDES souhaite voir réintégrer au compte personnel d'activité.

 

L’UDES vient de signer une déclaration commune avec trois confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC et CFTC) afin de développer la pratique du dialogue social territorial propre à l’économie sociale et solidaire au sein des espaces régionaux de dialogue social (ERDS). 

L’article 2 stipule que la «primauté de l’accord d’entreprise en matière de durée du travail devient le principe de droit commun ».
 
L’UDES émet de fortes réserves à ce sujet mais souhaite qu’un compromis soit trouvé afin d’apaiser le débat et trouver une voie de sortie équitable pour l’ensemble des entreprises.

Alors que les mouvements sociaux que connaît la France depuis plusieurs semaines s'intensifient, nous, représentants des entreprises, tirons aujourd'hui le signal d'alarme. Les grèves dans les transports et les difficultés d'approvisionnement en carburant commencent à impacter l'activité économique dans notre pays. Certaines entreprises tournent au ralenti, les plus fragiles d'entre elles voyant même leur existence menacée.

Alors que l’examen du projet de loi Travail débute en séance publique à l’Assemblé nationale, l’UPA, l’UNAPL et l’UDES rappellent que les TPE-PME ont des besoins spécifiques très différents de ceux des grandes et très grandes entreprises et appellent les députés à agir.

L'UDES et les représentants des cinq confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO) viennent de signer un accord sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans l’économie sociale et solidaire. Cet accord, qui comprend 12 mesures, demande notamment aux branches professionnelles d’ouvrir des négociations sur le sujet.

Le 18 avril, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a officiellement remis le label Diversité au Président de l’UDES, Hugues Vidor. Propriété de l’Etat et délivré par l’Afnor, ce label récompense l’engagement des organismes en matière de prévention des discriminations, d’égalité des chances et de promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines.

L’UNAPL, l’UPA et l’UDES ont décidé d’unir leurs forces au niveau national pour que les artisans, commerçants, professionnels libéraux et les acteurs de l’économie sociale ne soient pas marginalisés et littéralement « bâillonnées » dans le dialogue social. 

L'UDES a été auditionnée, vendredi 8 avril, par Christian Eckert sur le projet de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. L’Union a fait part au Secrétaire d’Etat chargé du Budget de ses très nombreuses interrogations quant à la mise en œuvre de ce dispositif et ses conséquences sur les employeurs des TPE/PME.

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, et la secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale et solidaire, Martine Pinville, ont présenté lors du Conseil des ministres du 6 avril une communication relative aux contrats à impact social, un nouveau dispositif de financement pour l’économie sociale et solidaire.

Pages

Subscribe to RSS - Actualités